Tout ça, c’est jamais qu’une histoire de cycles.

vendredi 4 décembre 2009 § Poster un commentaire

Bienvenu à Zombieland.

Il était une fois trois geek qui allaient voir un film de zombi au cinéma. Ca donne en gros ça.

On a vu, on a rigolé. Quelques règles cultes après comme #2 Double Tap ou #32 Enjoy little things on s’est séparé en se souhaitant une bonne nuit et une bonne apocalypse pour le lendemain.

Une autre garde à Port-Royal.

Hier j’étais donc en garde à Port-Royal. La même sage-femme, les mêmes patientes. Comme celle là qui s’affole d’absolument tout, ou celle là qui ne comprend pas pourquoi le personnel de la maternité ne prend pas son enfant la nuit et ne le change pas à sa place.

Sinon j’ai eu droit aux traditionnels problèmes d’allaitement, de bébé qui trémule.

Le staff de pédiatrie néonatale m’a achevé. Mettez vos profs de pédiatrie, une psychologue et un assistant social autour d’une table avec des sage-femmes, ajoutez un effet soporifique … et des patientes dont on ignore l’existence, et on arrive sur le cas démoralisant de la femme bat*** […] (évidement vous n’aurez pas de détail mais il y a facilement de quoi en écrire un roman).

Je me suis senti un peu moins inutile et un peu moins perdu. Ça ira mieux Lundi.

Le déjeuner dans le cagibi.

Je commence à m’habituer aux déjeuner dans ce cagibi sans fenêtre « salle de repos des étudiants » où il manque des chaises et de la décoration. C’est un peu notre point fixe, notre îlot dans ce monde de brute qu’est la maternité. Ici, pas de formatrice, pas de médecin et pas de diplômées. Rien que des étudiants à un rang égal d’importance.

Kader, l’autre gars de ma promotion, qui passait par là est venu faire un brin de causette. Mine de rien je me sens bien avec tous ces étudiants autour de moi.

Entretien pédagogique.

Aujourd’hui a eu lieu mon entretien pédagogique et de discussion de Portfolio.

J’ai eu un entretien similaire l’année dernière à peu près à la même époque. Je connaissais moins de monde, je connaissais moins de chose et les gens de ma classe me détestaient.

Même discussion avec Claire que l’année dernière donc. « Est-ce que vous vous plaisez en sage-femme ? » « Est-ce que vous avez des contacts avec d’autres hommes en sage-femme ? » « Est-ce que ça va mieux avec les gens de votre promotion ? ».

Pour la première question, oui, je me plaît toujours autant dans mes études. Les bases sont là, maintenant on opère le lent et fastidieux travail de dégrossissement. Tout un art de sculpter un nouveau sage-femme ! J’aime l’engagement de mon métier, parce qu’un sage-femme ne peut-être que féministe. J’aime le milieu de travail, j’aime m’occuper des patientes, j’aime m’occuper des nourrissons, j’aime les soutenir et les accompagner. Leur contact et toujours enrichissant.

En ce qui concerne les contacts, j’en ai un paquet et je remercie l’associatif pour cela.

Pour savoir si cela va mieux avec ma promotion … j’ai l’impression que oui. Je ne suis pas la coqueluche des filles de ma promo, c’est un fait, mais je crois que j’ai plus ou moins réussi à trouver ma place. Il faut dire qu’au départ ça n’était pas forcement gagné non plus.

Mode no-life option pantoufle.

L’hiver s’installe, ce week-end s’annonce pantouflard.

Mon budget sortie s’est fait drastiquement raccourcir par Sakura-hime et ses petits problèmes d’ordinateur et en plus il fait froid. Et puis sortir je veux bien, mais avec qui ? Je n’ai personne à appeler en ce moment … et puis pourquoi c’est toujours moi qui appelle les gens ?

Demain soir je vais essayer de sortir un peu plus mais je garanti pas le résultat.

Au passage il faudra que je me trouve quelq’un un de ces jours, pour en finir avec ces bêtises d’histoires sans lendemain qui arrivent de façon un peu chaotique.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Qu’est-ce que ceci ?

Vous lisez actuellement Tout ça, c’est jamais qu’une histoire de cycles. à Journal, deuxième partie..

Méta

%d blogueurs aiment cette page :