Allumer le feu

jeudi 10 décembre 2009 § 2 Commentaires

Hier j’étais de repos, je crois.

J’ai pu dormir un peu. Je me suis levé assez tôt tout de même, j’ai trainé dans mon appartement chamboulé par la femme de ménage. Ma mère était encore là.

Ensuite je suis allé à Port-Royal préparer mon dossier. En vain, nous allons le voir plus loin.

Allumer le feu, en vrai.

Hier soir je suis sorti de l’hôpital vers 17h, je suis rentré manger un morceau rapidement, je suis parti.

Je suis allé voir Rammstein et je ne le regrette pas.

Bercy quand les gens vont à un concert fait peur à voir : vendeurs et acheteurs à la sauvette, fans du groupe. Le public de Rammstein est disparate : cadre de 30 ans et adolescents de 15 ans, gothiques, métaleux purs ou gens en jeans.

La première partie était … à pleurer … de rire. Un genre de techno-hard qui va bien jusqu’à ce que le « chanteur » commence son office. C’était moche. Combichrist ça s’appelait, je ne recommande pas en live. Après je n’ai pas écouté les albums, mais en live le chanteur ne sait que sauter partout et (mal) grawler.

Ensuite vint Rammstein.

Entrée sur scène après une ouverture à la scie électrique, début des chansons. Du bon et du moins bon. Je ne connais pas Rammstein (air de mes potes « Qu’est-ce que tu fous là alors ?! ») mais je sais déjà que je n’aime pas tout Rammstein. J’ai écouté des versions studio aujourd’hui (retrouver les sensations sur Keine Lust ou Engel) et tout ce que je peux dire c’est qu’en live ça dépote dix fois plus qu’en studio. Bon point pour eux.

On peut ajouter à ça les effets de scène, le délire ambiant, les effets pyrotechniques. Ce groupe a vraiment le sens de spectacle, et moi j’ai regretté de pas avoir été en fosse.

Allaitement.

Truc vraiment bizarre je me suis retrouvé pris entre deux femmes (Delphine et Morgane) chacune mère, chacune allaitante. Et c’est parti pour la discussion lactation du soir. Chapeau à elles deux.

Une clinique de bon matin … à Port-Royal.

Ce matin clinique. Levé à 10h et … « Meeerde jsuis en retaaaard ! ».

Bon finalement c’était Claire qui m’évaluait (et elle est assez compréhensive). J’ai juste été allumé sur place, sans savoir où me mettre) et ma clinique est reportée au lendemain matin. Une journée de sursis, une demi-garde mangée … je m’en sort pas si mal, si ?

Encore une soirée chargée.

On prend les mêmes et on recommence, j’ai deux soirée de prévue. C’est un préambule à ce qui se passera Vendredi 18 où j’ai 5 soirées de prévue dont 2 qui sont prioritaires. C’est aussi une répétition pour ce qu’il se passera le 31 Décembre. Je vais avoir du mal, je suis pas habitué à être autant invité.

Ce soir ça sera le repas de l’ALF avec un noël canadien, ça sera aussi une soirée au Mad Maker avec Florian, Stan et Delphine. Mon compte en banque commence déjà à pousser des hurlements.

Publicités

§ 2 réponses à Allumer le feu

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Qu’est-ce que ceci ?

Vous lisez actuellement Allumer le feu à Journal, deuxième partie..

Méta

%d blogueurs aiment cette page :