Comme une début de premier janvier.

vendredi 1 janvier 2010 § Poster un commentaire

Que dire.

La semaine (entre le Lundi et le Jeudi) a été banal, tranquille.

On est allé voir Premier amour de Beckett adapté en monologue, avec Sami Frey. Le texte est excellent, le potentiel est là et … Je n’ai pas accroché car on voit Sami Frey hésitant, ne sachant pas vraiment quelle interprétation choisir. Pour une fois qu’il y avait une interprétation intéressante à faire …

On a ensuite dîner au Dôme du Marais, un excellent restaurant mais notre souper fût troublé par la présence d’un banquet d’espagnol qui cherchaient à s’entendre comme s’ils se trouvaient à deux extrémités d’un stade de rugby. Autant dire que nous avions du mal à nous entendre en nous trouvant à moins de 50 cm les uns des autres.

Mercredi nous avons vu Tatouage, au théâtre du Rond Point, d’Alfredo Arias. Rencontre entre la star de music hall Miguel de Molina et la femme de dictateur argentin Eva Peron. La vie d’un gay persécuté par le régime de Franco et poursuivi par une bourgeoise argentine qui veut l’épouser ; la mort d’une femme de dictateur.

Asile de fou.

Il faut dire que Mercredi a aussi été l’occasion d’une folle partie de jeu de rôle, que Patient 13 est un jeu bizarre et que la suite du jeu promet d’autres fou rire. Le livre livre un univers clé en main avec ses personnages, ses mythes. Un huis clos ne pourrait pas être plus ouvert que celui là.

J’avoue qu’avant de commencer la partie j’avais peur moi-même du jeu. Il est vraiment malsain, vraiment dur, vraiment méchant. Je pense aussi que, contrairement à l’avis du vendeur de Jeux Descartes, c’est un jeu qui peut convenir aux débutants car ils n’ont pas le réflexe du jeu de rôle qui les pousserait dès le départ à être vraiment méchants …

Cette partie a été une excellente expérience et j’ai hâte de trouver d’autres joueurs pour jouer avec eux.

Cirque et vodka.

Le 31 Décembre chez nous, c’est le cirque.

Le cirque d’hiver Bouglione pour être plus précis.

Cette année c’était sympa encore une fois, un peu moins bien que l’année dernière.

Ensuite je suis rentré réveillonner avec mes parents et ma grand mère. Parce que. Oui en même temps j’avais pas envie d’aller à l’autre bout de Paris pour faire un réveillon avec des gens qui en ont plus ou moins rien à foutre de moi. C’est même à se demander parfois si des gens en ont quelques chose à foutre de moi … C’est la vodka qui parle, vodka au poivre, vodka aux épices, vodka au piment, vodka au miel. J’ai bu beaucoup de vodka et du champagne. Je dois être saoul pour écrire un article de nouvelle année à presque 3h du mat’.

Je vais me coucher, lire le bouquin de Kuro parce que ce jeu de rôle a l’air cool. Demain je vais dormir, lire un peu encore. Je me demande qui est de garde à St Vincent ce soir, qui est de garde aux Bluets et comment ça a été. Je sais qu’il y a des femmes qui ont accouché cette nuit et qui accoucheront avant que le soleil ne se lève ; dans deux ans ça n’y coupera pas, je serai en garde au moment où je vous parle. Mais pour l’instant je ne suis qu’un banal étudiant sage-femme au pays des rêves éthyliques.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Qu’est-ce que ceci ?

Vous lisez actuellement Comme une début de premier janvier. à Journal, deuxième partie..

Méta

%d blogueurs aiment cette page :