Surprise.

mardi 19 janvier 2010 § 3 Commentaires

Disclaimer (ça deviens une habitude là) : cet article est écrit sur mon temps de révision avant un partiel. Il n’est pas sérieux, il est nul, mal écrit et surtout, surtout, il donne mon opinion sur un sujet qui ne préoccupe personne. Non, franchement, arrêtez vous là !

Il est 13h et vous vous y attendiez pas hein ?

Je suis à la bibliothèque, face à quatre filles de ma promo qui révise le partiel qui a lieu dans une heure. Moi je n’arrive pas à apprendre, ou j’ai l’impression de savoir. Quand je lis mon cours il m’apparait limpide.

Je suis plongé dans les affres de la fainéantise : d’un côté OneNote et les cours sur le placenta, internet avec ses denrées, ses blogs, ses … merdes immondes. Je m’ennuie alors je fais le tour des blogs. Bande-dessinées, texte, technologie. Beaucoup de blog qui ne sont pas souvent mis à jour par ceux qui les écrivent.

Alors à la place je prends une plateforme lambda, je regarde « derniers articles mis en ligne » et je suis attéré.

Que lire ?

Journaux personnels en ce qui me concerne (beaucoup de gens qui ne montrent pas leur visage, leur vrai nom). Des mots, des émotions jetées sur la toile comme autant de bouteille à la mer ; des peines et des joies que personne ne lira jamais mais qui défoulent. Je n’ai pas cette liberté ici parce que des gens que je connais lisent mon blog. Et puis j’ai ma pudeur un peu (si on excepte mon billet d’humour gras de cette nuit ; promis, je ne le referai plus).

Blogs photos aussi. Il y a des talents, il y a des gens qui mettent des photos de leur chien ou de leur chat en train de danser le Muévelo. Peu importe leur investissement en fait, ils expriment des choses sans toujours le savoir ou le maitriser (le talent du photographe est, je pense, de savoir épurer son sujet de ce qui le parasite lui sans jamais vraiment y parvenir). Les sujets aussi expriment des choses. Sujets professionnels qui savent poser, sujet amateurs dont l’inexpérience se voit au premier coup d’oeil ou simple poupée d’argile.

Il vient alors le cas épineux des blogs d’opinion.

Je crois qu’il n’est pas de problème aussi épineux que ceux qui me frappent quand je croise un blog d’opinion. D’une part l’opinion en question est souvent quelque chose de mal argumenté, de mal présenté, de strictement inintéressant et de complétement incohérent (oui, je ne crois pas au méchant complot des Illuminati qui vise à réduire la population mondiale à 500 millions de personnes sélectionnées), d’autre part beaucoup de blogs puent l’inculture, l’ignorance crasse et la non analyse. Certes, je ne prétend pas comprendre l’univers et m’y connaître en économie mais il me semble qu’un sujet doit être traité avec un minimum de sérieux. Parler, par exemple, d’avortement, quand on est un homme de 45 ans réactionnaire, je trouve ça stupide. Non seulement pour les a priori que son état de macho réactionnaire lui offre mais également vis à vis de son inexpérience du sujet. Si encore il avait 2 filles qui avaient avorté, que l’une était morte après un avortement clandestin, … mais non, juste une petitesse et des clichés.

Le vide entre deux oreilles.

Ce qui rassemble, ce qui sépare.

Ce qui rassemble les blogueurs, c’est l’envie et le besoin d’exprimer quelque chose. Que ce que l’on exprime puisse être lu, commenté, tracé et mis en relief. Ecrire un article sur un auteur sud-américain est intéressant (et offre de bonnes idées aux lecteurs) mais ce qui m’a le plus passionné c’est quand j’ai reçu un ou deux commentaires d’auteurs de blog qui aiment ce que j’ai écrit et qui ont un blog qui a traité du sujet avec un point de vu parfois différent.

Ce qui sépare les auteurs c’est sans conteste possible le style rédactionnel, la présentation des blogs. Un blog doit être, selon moi, clair, simple, lisible et accessible. Le pourrir avec des images moches, des gifs animés et des couleurs fluo ne donne qu’une seule envie : fermer l’onglet. De la même façon mettre une barre de chaque côté ne fait que surcharger le style : on est sur un blog ou sur un site ? Il est important de mettre en valeur le contenu que l’on cherche à présenter.

Ajoutons à cela le problème hautement philosophique de l’arrachage d’yeux par texte dyslexique (ou sms) : il y a les gens qui savent écrire français et ceux qui n’ont même pas compris qu’il existe des correcteurs orthographiques en ligne. Et puis le problème de l’égocentrisme galopant (« J’ai ouvert ce blog pour parler de mon chéri, de mon chien, de ma passion que personne n’intéresse : regarde comme il est beau mon cheval ! ») et du manque d’intérêt du sujet (mais là dessus je vais me taire, ma vie n’est pas intéressante). Il y a ceux qui on un skyblog (olol²) et celles qui ont des mimiques de pouf sur les photos (« Je fais un bisous à la caméra »).

Pour finir, une bonne chose qui nous sépare : la promotion. Je m’en fout d’avoir une dizaine de personne qui viennent pour chaque article et sinon deux ou trois personnes qui viennent voir s’il y a du nouveau. Les flux RSS servent à ça. Je m’en fous de recevoir des commentaires, ils sont là uniquement pour qu’un hypothétique lecteur puisse réagir au contenu du billet. Il y a des gens pour qui, s’ils n’ont pas eu 180 visiteurs dans la journée, c’est la fin du monde.

Note : j’ai dit plus haut « fermer l’onglet » et non pas fermer la fenêtre. Je suis sous Firefox (et parfois Opera), nous n’avons vraiment pas les même valeurs si vous fermez une fenêtre.

Note 2 : Pour reprendre ce qu’il y a dans le dernier paragraphe (et faire un trait d’humour), « laché lé komz lol »

Publicités

§ 3 réponses à Surprise.

  • Fana de vous ! dit :

    Peut-être serait-il judicieux également de se taire sur le… attendez, quel est le terme exact que vous employez ? Ah oui l’Egocentrisme Galopant…
    Tout comme votre vie est inintéressante, vous êtes un égocentrique complet apparemment capable de passer des minutes entières à ressasser une gastro entérite dans vos articles, en donnant des détails dignes des plus grands esthètes (je pourrais citer ici le merveilleux Philippe Katerine).
    Ceci est aussi idiot que de détailler la vie de son chien ou de son chat sur son blog, de faire des mamours à la caméra ou même d’écrire en langage sms.
    La pudeur cela existe, la maîtrise de soi également et ce sont peut-être deux choses dont votre mauvais blog est absolument dépourvu.
    Mais je vous remercie de critiquer les blogs qui n’analysent rien, qui n’ont aucun sens critique et de nous mettre sous la dent un blog ayant l’ampleur du vôtre… Un blog affligeant.

    • gromitflash dit :

      Ce commentaire ne m’étonne pas du tout, vu ta réaction sur Facebook.
      Ma vie d’étudiant sage-femme en PP2 est inintéressante pour une étudiante sage-femme de DP1, je le conçois. Certes il y a le point de vu masculin qui peut changer parfois des choses mais fondamentalement, pour toi, c’est de la redite.
      Que dire ensuite ? Egocentrique, je le suis. Quelqu’un qui n’est pas égocentrique n’écrit pas de journal (n’écrit généralement pas, tout court) et surtout pas un blog qui est un média personnel tourné vers les autres. On n’écrit pas ce type de blog pour soi, on l’écrit pour crier au monde « j’existe ». Oui je suis égocentrique, mais l’égocentrisme est une forme d’amour propre. Je plains âprement ceux qui n’ont aucun égocentrisme en ce siècle : ils n’ont rien pour eux car les autres sont centrés sur leurs reflets.
      Mais égocentrique je ne le suis pas toujours non plus. Les études que nous faisons tous les deux nous oblige, quand nous travaillons, à laisser cet égocentrisme de côté. Alors excuse moi de prendre le temps de repos qui m’est accordé pour me l’accorder à moi-même.

      Pour ce qui est de ma gasto-entérite, outre le disclaimer (qui est un disclaimer) c’est ce que cela prétend être : un exercice de style. De gens ont trouvé ça bien et on rigolé, toi tu as trouvé ça à chier (ce qui tombe bien, c’est tout le propos justement). Oui c’est idiot, oui c’est gras, oui c’est inutile. Tu as continué malgré les mises en garde (et il est toujours dur de ne pas continuer après ça) et maintenant tu t’offusques.

      La pudeur existe oui. J’écris ma vie mais je n’écris pas ma vie amoureuse, je n’écris pas ma vie sexuelle, je n’écris rien sur mes amis qui puisse penser à l’émission d’un jugement. J’ai déjà fait, j’ai déjà pris dans la gueule ; non merci je passe mon tour. Pour la maitrise de moi-même … Et quoi, je n’ai pas le droit de m’amuser à écrire des conneries ? Moi je m’expose, toi tu ne le fais pas, Anne-Claire. Oui, j’ai ton adresse mail. Tu sais google, le complot planétaire des geeks … Enfin bon, c’est fou le nombre de gens courageux qui oublient de signer leurs commentaires.

      Alors ensuite, je le confesse. Mon blog est affligeant. Dérisoire. Vain. Inutile. Inintéressant.
      Mais également libérateur, vengeur, défouloir. Ce blog est avant tout celui d’un parisien, d’un étudiant et d’un geek. Ce blog est mon reflet, celui que j’expose. Ce blog n’est pas fait pour être politiquement correct, ce blog n’est pas à prendre tout le temps au premier degré. Et c’est bien comme ça.

  • Mélanie dit :

    Je tiens juste à dire que moi, j’aime bien ce blog. J’aime bien faire l’égocentrique sur mon blog, et j’aime bien lire l’égocentrisme des autres (bon, pas de tous les autres).
    Et la gastro, c’est bien plus original que les chats/chiens et même que les canaris (oui, j’ai parcouru un skyblog sur les canaris un jour) (non, ça n’est pas habituel chez moi, je tiens à ce que ce soit clair).
    Et puis, être égocentrique dans son journal, même blogesque, j’vois pas où est le problème.

    Tout ça pour dire que j’vais aller dormir parce que c’est mieux, et que moi, j’vais continuer à lire à l’occasion.
    *Bonsoir Bruxellois*

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Qu’est-ce que ceci ?

Vous lisez actuellement Surprise. à Journal, deuxième partie..

Méta

%d blogueurs aiment cette page :