Après la tempête.

vendredi 22 janvier 2010 § Poster un commentaire

Nous allons pouvoir redevenir sérieux.

Assez de moquerie sur l’intolérance (oui, je le dis assez sérieusement en plus) personne n’admet jamais ses torts. Geek je suis et c’est comme ça que j’ai commencé ma journée. Levé tôt – les cours à 8h30, ça craint – pour un cours de pédiatrie sur la photothérapie ; je me suis posé au fond de la salle avec mon ordinateur et j’ai profité du wifi pour commencer mon Tumblr. Ouais, vous ne savez sans doute pas ce que c’est, moi je ne savais pas jusqu’à hier et je crois que j’aime déjà. Ce que je vais y mettre : des exercices de style.

La délocalisation des exercices de style est un problème économique majeur qu’il convient de ne pas négliger.

J’ai lu les commentaires encore et, Mélanie, je tiens à te signifier mon accord complet au fait que tu convoles en juste noces avec Exirel. Je demande juste les photos du mariage et la sextape de la nuit de noce pour la mettre sur mon blog et faire hurler la censure.

J’ai passé l’après-midi à faire des choses diverses. J’aime bien geeker pendant les cours de bactério, c’est plus fort que moi. Là, par exemple, on a mangé un paquet de carambar et j’ai regardé quelques trucs sur Koreus. La fournée Avatar est intéressante mais de très mauvais goût (mais que fait la censure ?).

Note pour plus tard : envoyer une note à la censure gouvernementale. Je pense à l’œil de l’Elysée (ce polytechnicien qui est payé pour lire nos blogs histoire que quelqu’un s’aviserai de médire sur Nicolas) et à Hadopi qui s’est fait attaquée pour piratage de typographie. Oui, ils utilisaient un logo sans avoir les droits sur la police. C’est con pour une une instance anti-piratage.

Je ne suis pas à la mode.

J’ai fini par aller voir Avatar avec Stan. En 3D et en VO (oui, il y a des gens qui vont le voir en 3D et en VF) parce que je refuse de me torturer avec un doublage douteux. Déjà que. Parce qu’en plus. Mon avis et la critique qui l’accompagne ne suivront pas parce que je lui dédirai un article en particulier demain. Le premier jet est en train de faire de pourrir sur mon traitement de texte.

Je vous recommande par contre de prendre un peu de temps pour le lire, il fera, je pense, dans les 3000 mots. J’ai trop d’axe et trop d’angles.

J’ai au passage collecté deux scènes chaotiques qui impliquent des foules et surtout des queues (non, il n’y a pas d’humour graveleux dedans).

Quand j’aurai du temps je ferai un saut à la librairie. Tiens, on dirait que je suis dans une phase d’accélération ; ça va faire des choses à raconter.

Et puis bientôt mon anniversaire, bientôt le retour d’Anne’So, bientôt … le mois prochain … le temps passe tellement vite quand on est occupé.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Qu’est-ce que ceci ?

Vous lisez actuellement Après la tempête. à Journal, deuxième partie..

Méta

%d blogueurs aiment cette page :