Le ventre polémique.

vendredi 19 février 2010 § 1 commentaire

Arriver après la bataille.

Oui, je vis dans une bulle et cela expliquera pourquoi la polémique qui donne une sujet à ce billet arrive au final si tard. J’ai aussi voulu voir jusqu’où irait la littérature sur le sujet et j’ai trouvé des choses assez variées, je dois bien l’avouer.

Je vous fais la description sommaire : une belle affiche avec une jeune femme (a l’air niais) qui se tient droite, regardant vers la droite avec la main sur le bas ventre. Elle porte un bonnet phrygien blanc et une chemise de nuit blanche.  Elle est pied nus. Le tout sur fond bleu ciel avec un dégradé vers le blanc.

Vous pouvez voir la publicité en question à cette adresse. Moi c’est un blog à texte, je ne met pas d’image. On ne va pas mélanger torchons et serviettes.

Revue de la littérature …

Une recherche rapide m’a amené quelques éléments. Il semble que cette affiche ait été créée sur commande de l’Etat par l’agence Euro RSCG C&O. Il semble que l’opposition l’ai descendu en flèche et que les féministes soient également montées au créneau. Woow. Il semble que cette affiche ait coûté la bagatelle 975 000 €.

Il semble que le vice-président de l’agence ait donné ses arguments, nous allons y revenir.

Il semble également que cet emprunt ne s’adresse pas aux particuliers. Il semble également qu’il n’a pas encore été totalement voté par l’assemblée nationale. Je n’ai pas encore trouvé d’information quant à la date de cette commission mixte paritaire.

Un avis de plus.

Voilà maintenant, c’est à moi de donner mon avis.

Je vais parler de l’affiche et strictement de l’affiche. Certes on peut se demander s’il est éthique, avec une dette de 140 milliards d’€ de financer une campagne de 975 000€ aux frais de l’Etat, affichant au passage dans tous les quotidiens nationaux et sur internet les couleurs du parti majoritaire au pouvoir avec une Marianne qui regarde vers la Droite et cela à 3 semaines des élections régionales. Non, laissons ça de côté.

L’affiche est imposante, la jeune femme est fine et bien bâti, son visage exprime une innocence ou une naïveté. Une primipare avant l’heure d’internet ? Elle est quelconque : la volonté semble être que toutes les femmes puissent s’identifier à elle.

Elle porte un ensemble blanc que personne n’a jamais osé porté, même pendant les pires heures de décadences vestimentaire du premier empire. Elle n’a en tout cas pas l’air confortable. La tenue de la poitrine ne semble pas optimale. Le blanc est censé représenter « la pureté cristalline » et « représente ce beau moment qu’est la maternité ». Ça veut dire que l’emprunt national sera plein de nausées, d’une polyakurie, d’œdèmes, de constipations, de contractions, de douleurs ligamentaires … tout un programme avouons le.

Il y a des gens qui trouve que l’association avec le fond bleu donne un effet vierge-marie. C’est du bleu ciel, la vierge c’est du bleu roi …

Il semble qu’elle regarde vers la droite. C’est comme regarder vers la gauche sauf que c’est la droite. Il y a des gens qui trouvent que ça veut dire qu’elle regarde vers l’avenir et ces gens écrivent de gauche à droite. On ne pense donc jamais à ceux qui écrivent hébreux ou arabe et pour qui l’écriture c’est de droite à gauche ? Oui je sais que c’est facile comme attaque.

On arrive donc au fond et aux subtilités.

D’abord je veux attirer l’attention sur la femme enceinte. Personnellement je n’ai jamais vu de femme enceinte dans cette position. La plupart sont plus concentrées sur leur enfant, un peu plié sur elle-même. Les mains se posent préférentiellement sur le fond utérin et sur le corps de l’utérus et non pas sur le bas du ventre. L’attention va donc chez une femme enceinte normale d’abord à son bébé. Cela montre juste que la grossesse n’est qu’un message factice. Là on dirait qu’elle essaye de retenir son enfant avec un air de celle qui se retient d’aller pisser.

Ensuite le message. Marianne, mère de la patrie, tournée vers l’avenir. Les vieux arguments natalistes font donc encore recette, la vision de l’Etat comme ayant la main mise sur la fertilité, la maternité n’est toujours pas morte dans les esprits. Joli. « L’avenir de l’Etat c’est votre utérus, quand est-ce que vous enlevez votre stérilet ? » ? Oui ce sont des mots crus mais j’aime les mots un peu crus de toute façon.

Ce qui me dérange le plus en fait c’est le choix du sujet, le choix du thème et les couleurs. Cela me fait penser à des images comme celle-ci, celle-ci, ou encore celle-là.

GODWIN POINT

Oups j’ai parlé du régime de Vichy … c’est mal. Je suis désolé, mais cette image me fait furieusement penser à l’iconographie vichyssoise : ses femmes enceintes, ses femmes naïves, ses femmes courageuses, toutes vêtues du blanc de la pureté et de la virginité et du bleu de la France éternelle … Non, vraiment, je me demande où je vais chercher tout ça.

Bibliographie.

Blogs :

Journaux en ligne :

Publicités

Tagué :, , ,

§ Une réponse à Le ventre polémique.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Qu’est-ce que ceci ?

Vous lisez actuellement Le ventre polémique. à Journal, deuxième partie..

Méta

%d blogueurs aiment cette page :