J’avais oublié de mettre un titre.

jeudi 4 mars 2010 § 2 Commentaires

Je vais essayer de me souvenir de tout mais au fond, ce qui reste en mémoire, c’est encore cette affaire de Besançon.

Sensations.

D’abord lecteurs … en fait non. Je reformule.

D’abord, lectrices, j’aimerai vous dire que je suis heureux de savoir que vous me lisez. Certaine ont des blogs, d’autre non, mais la blogosphère sage-femme francophone est réduite et je suis content d’en faire parti. J’ai eu beaucoup de commentaires et de retour sur l’article que j’ai consacré aux maltraitance qui se sont produites/se produisent à Besançon.

Dans l’état actuel de mes connaissances et des ressources que j’ai pu exploité (je n’ai pas de vrai pote là bas que je pourrai appeler là maintenant pour une interview, juste des gens que j’ai croisé au niveau de l’ANESF) je ne peux rien ajouter : tout est mis sur l’article écrit à ce sujet, et surtout un lien du Monde en ligne qui éclaire le sujet avec un autre angle.

Je vais donc guetter le rapport officiel d’audit de la DRAS de Franche-Comté si il sort un jour et les réactions qui suivront. On a pas fini de parler de Besançon et on se dit chez nous que d’autres écoles suivront sans doute.

L’article a été pas mal lu et pas mal commenté, les réactions m’ont fait un immense plaisir, je tenais à remercier tout le monde !

Cours toujours.

Quelques cours à signaler et que je n’ai pas évoqué.

Nous avons fini les cours de psychologie sur la grossesse avec un cours sur le post-partum. Deuil de la grossesse, découverte de l’autre (et acceptation du fait que l’enfant n’est pas une composante de la mère mais un être humain à part entière) et surtout le dépistage de la dépression du post-partum. Un cours dense s’il en est. Et interessant en plus (moi qui ai toujours eu du mal avec la psychologie, surtout avec les cours type catalogue).

Nous avons eu un cours de Pédiatrie comme on aimerai en avoir plus souvent. L’examen neurologique du nouveau-né comme vous ne l’avez jamais vu (avec enfin des connections avec l’anatomie cérébrale) et des cas cliniques. Avec de la vidéo. Quand on a vu en vidéo des comparaisons d’examens neurologiques ce qui est normal et ce qui est pathologique on l’attrape dans l’œil. Ce type de cours basé sur le commentaire d’examen clinique vidéo est très bon du point de vu de l’implication des étudiants. La preuve : je m’en souviens bien.

Ce matin c’était le cours de réanimation (indigeste, dense) qu’il me faut maitriser pour après-demain. Je vais avoir du pain sur la planche ! Je vais ainsi pouvoir faire mes premières réanimations pédiatriques sur mannequin : des gestes et une réflexion qui doivent devenir presqu’instinctif pour permettre une prise en charge idéale. S’il y a un cours que je réviserai en priorité c’est bien celui là.

Et cette après-midi, ce fut le drame. Cours de contraception … le dernier. Avec un magistral coup de gueule, mais je reviendrai sur ce coup de gueule. Ces cours de contraception vont me manquer, j’adorais les profs. Je pense de plus en plus sérieusement à déposer CV et lettre de motivation au DU de régulation des naissances une fois que je serai diplômé.

Quelques morceaux d’incongru.

Hier au soir et aujourd’hui j’ai eu droit à mes quelques petites doses d’incongru parisien.

En sortant hier soir je suis tombé sur un SDF alcoolisé qui faisait portier dans le métro : il tenait la porte aux gens et leur souhaitant une bonne journée. La porte dans une main, une bouteille de bière dans l’autre et un sac rempli de cannette de trippel à ses pieds.

En rentrant à pied, je me suis retrouvé tout seul dans une rue du marais et sans comprendre une demi seconde j’ai été poursuivi par un pigeon et par un carillon. Le carillon a  commencé dans une portion mal éclairée et a chanté un moment, le pigeon m’a suivi jusqu’à la porte de mon immeuble.

Aujourd’hui au CROUS une fille a fait une hypoglycémie (je crois) avec des convulsions assez impressionnantes.

Je sais pas ce qu’il se passe en ce moment mais … bizarre bizarre.

Et je suis trop fatigué ce soir pour parler du coup de gueule de ma prof de contraception, ça sera donc pour une autre fois. Pas de panique, vous l’aurez.

Publicités

Tagué :, , , , ,

§ 2 réponses à J’avais oublié de mettre un titre.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Qu’est-ce que ceci ?

Vous lisez actuellement J’avais oublié de mettre un titre. à Journal, deuxième partie..

Méta

%d blogueurs aiment cette page :