Une histoire de chèvre, de chaton et d’affiche.

lundi 22 mars 2010 § 4 Commentaires

The Attack of the Atomic Kitten.

Ceci est un film de série B des années 1940 ou plus précisément le scénario que j’ai fait joué Samedi à Mathéo, Stan et Arnaud. Comme tout bon scénario de Brain Soda qui se respecte, il a été écrit sur un post-it entre deux consultations d’anesthésie et développé le matin même de la partie sur au moins une feuille A4. Ce jeu n’est pas sérieux.

Au niveau de la dynamique de groupe je suis assez content de moi : pas de longueur (un scénario plié en 2h30, création de personnage incluse), pas de redondance, pas mal d’action, des joueurs contents. Que demande le peuple ?

Voir Mathéo en jeune starlette effarouchée qui repousse toutes les avances d’Arnaud le Rebelle pendant que Stan la gueule carré patriotique anti-communiste (parce que le communisme, c’est mal !) balancer du chocolat fondu à la lance à incendie sur un chaton de seize mètre de haut, ça vaut son pesant de fraises tagada.

A voté !

En bon citoyen je suis allé voter. Et vous ?

Les élections régionales revêtent un intérêt nouveau et important pour ma condition : c’est eux qui gèrent les bourses des étudiants sage-femme, c’est eux qui payent nos études … en fait on dépend pas mal de la région.

J’espère que vous êtes aussi allé voter.

Le scrutin a en tout cas vu une défaite monstrueuse de la droite (comme toujours dans ce genre de période de creux) et les excuses » que j’ai entendu sont plutôt de l’ordre du « mais ce scrutin n’a pas de valeur locale : il s’agit d’un votre contre la crise ! »

J’ai hâte de lire le Canard Enchainé de cette semaine !

The Man Who Stares At Goats.

Les Chèvres du Pentagone que je suis allé voir ce soir avec Stan pendant que mes parents regardaient à la télévision ce que j’avais passé la fin de mon après-midi à regarder sur Twitter : les résultats des régionales.

On est allé au cinéma (fête du cinéma avec la place à 3€50) voir donc le film précédemment cité.

Ça raconte l’histoire d’un journaliste qui a entendu parlé de soldats qui furent entrainés à acquérir des pouvoirs parapsychiques qui rencontre l’un de ces soldats « en mission » alors qu’il essaye de couvrir la guerre en Irak. S’ensuit un mélange entre l’histoire du journaliste, l’histoire de cette étrange division de l’armée américaine jusqu’au final halluciné.

La grande force du film : même si tout ce que l’on voit a l’air d’avoir été écrit par un chimpanzé sous acide, les acteurs transcendent le scénario qui devient crédible. Totalement crédible.

Si vous avez envie de rire, profitez en.

Mais qu’est-ce donc que ces affiches ?

En rentrant du cinéma, changement à Strasbourg St Denis où je suis tombé sur des affiches bizarres. Je les avait déjà remarqué en passant Jeudi (mais je pensais à autre chose ce jour là) et là j’ai eu le temps de les regarder un peu mieux.

J’ai fait un album (parce que j’ai pris des photos !).

Je ne sais pas vraiment quoi en penser. Sans doute faites par des féministes d’extrême gauche à tendance écologiste ? Les slogans tendent à le montrer. Ces affiches ne sont pas clandestines : elles sont derrière le verre (et donc elles ont payé le droit d’être au chaud). Ces affiches semble être issues des mêmes créateurs (même papier kraft, même coloris).

Le fait est que je ne comprend ni les affiches ni le but de ces affiches (qui sont anonymes en plus !) mais que je risque de mener mon enquête quand même. Pour une fois que j’ai un mystère sous la main !

Publicités

Tagué :, , ,

§ 4 réponses à Une histoire de chèvre, de chaton et d’affiche.

  • edenlys dit :

    Ah, c’est bien alors « Les Chèvres du Pentagone » ? (Pourquoi j’avais « Les Chèvres de Patagonie » en tête, faut que j’arrête Florent Pagny…) Mon copain veut absolument qu’on aille le voir, moi j’ai quelques réticences. Mais si c’est drôle… peut-être qu’on ira voir « La rafle » et qu’on soignera notre envie de suicide par des chèvres.

    Et puis moi, ben, j’ai pas voté. J’avais un peu la flemme de faire plus de 2h de transports pour mettre un nom dans une enveloppe, alors que quelque soit le nom, droite ou gauche ça ne changera rien.

    • gromitflash dit :

      Franchement La Rafle ça me dit trop rien … je sais pas, un problème de mémoire dans mon 3e arrondissement … à force d’avoir la déportation et la rafle sur chaque école-collège-lycée-conservatoire … et des plaques à la mémoire de jusqu’à ne plus y faire attention.

      Les Chèvres c’est pas prise de tête, c’est bien joué et plutôt bien foutu … et puis ça commence par un mec qui dit « Je vais dans le bureau d’à côté » avant de se jeter contre un mur.

  • ambresf dit :

    tes affiches, t’es sûr que c’est pas une expo concoctée par une école d’art ou un lycée ou je ne sais quoi d’autre? ça me fait un peu penser à ça… c’est décousu et sans logique, comme si c’était fait par plusieurs personnes mais avec des similarités qui me font penser à un thème commun… et vu la qualité médiocre du graphisme, je doute que ce soit des étudiants en art…
    sinon non, je n’ai pas voté: j’ai oublié de m’inscrire sur les listes électorales. on verra en 2012…
    j’ai aussi profité de la fête du cinéma! pour aller voir shutter island (je vis dans une petite ville, il vient de sortir ici…), et je me suis bouffée la peau d’un doigt de stress… pratique… le cerveau bien mis à l’envers, très prenant comme film!

    • gromitflash dit :

      Perso j’ai beaucoup aimé Shutter Island : bonne intrigue, ambiance très pesante, dénouement intense et puis j’ai trouvé (peut-être tout seul) qu’il y avait un doute léger qui subsiste à la fin …

      Pour les affiches, il semblerait qu’il s’agisse d’une action d’un comité anti-pub. Il faudra que j’enquête un peu si j’ai le temps.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Qu’est-ce que ceci ?

Vous lisez actuellement Une histoire de chèvre, de chaton et d’affiche. à Journal, deuxième partie..

Méta

%d blogueurs aiment cette page :