Une histoire de fantôme.

mercredi 24 mars 2010 § Poster un commentaire

En descendant la coulée verte.

Hier en sortant de consultation je me suis rendu chez Scylla, ma librairie préférée. Ce qui fait une bonne librairie, c’est avant tout un bon libraire. Celui là commence à connaître mes goûts, connait son sujet et connait son public. J’aime bien y aller parce que je peux avoir des discussions avec lui sur ce que j’ai lu, ce qu’il a lu, les ressentis de la communauté SFF&F parisienne.

Comme d’habitude j’ai été dépensier mais mon libraire s’entend bien avec mon compte en banque : il s’arrange pour faire tomber ça dans des périodes pas trop méchantes.

J’ai ensuite descendu la coulée verte. Pour ceux qui ne savent pas ce qu’est la coulée verte, et bien il s’agit d’un Parc qui s’étend plus ou moins entre Montgallet et Bastille en ligne droite, réaménageant les anciens rails de la gare qui se trouvait à Bastille. Oui il y avait une gare à Bastille, vous en trouverez mention par exemple dans Le Diable au Corps de Radiguet. J’en ai profité pour faire plein de photo. Je me rend compte en plus que je n’ose pas demander aux inconnus l’autorisation de faire leur portrait … il va falloir un jour.

Consultations toujours :

Avec celles qui ont peur parce que leur médecin/échographiste leur a glissé les mots qu’il ne fallait pas.

Avec celles qui ont des problèmes de couples.

Avec celles qui ont des histoires surprenantes.

Avec celles qui sont angoissées.

Avec toutes les autres et leurs petites misères de grossesse.

Dans une chambre de Normalienne.

J’ai retrouvé ma marainne de faluche à Luxembourg pour dîner. Un petit chinois que je ne connaissais pas au début et que Kader m’a fait découvrir le jour de mon baptême. On y mange bien pour pas cher. Les menus en franc nous ont fait délirer.

Ensuite on a retrouvé un de ses amis allemand devant le Panthéon et j’ai vu que : mon niveau en compréhension orale est le même mais que j’ai tout perdu au niveau expression. Presque incapable d’aligner quatre mots quand on comprend tout ce que raconte l’autre en face.

Il nous a ramené chez sa copine pour boire une bière. Sa copine est à l’ENS Ulm en littérature comparée. Oui, je sens la différence de niveau. On a été rejoint par Sasha (un normalien en biologie, tésard et russe au français impécable) et Esther (une normalienne en géophysique, hongroise qui parlait français et un peu allemand). On s’est retrouvé à parler comme on a pu, à boire un peu. J’ai expliqué le métier de sage-femme en France et les diverses réactions m’ont surprises. Ce métier est vraiment différent selon le pays où il est pratiqué.

Une histoire de fantôme.

Pour profiter de l’happy hour on est allé au Mad Maker.

Une soirée d’histoire de fantôme.

Celui qui ne m’a jamais rappelé alors qu’on était pote et qui a décidé de couper les ponts.

Celle qui a été malade et que je n’ai pas vu pendant onze mois.

« Tiens ça va toi ?

_ Va mieux ouais … mes cheveux commencent à repousser. »

Celle pour qui ma meilleure amie m’a fait une scène monstrueuse hier soir (et qui m’avait cherché pendant toute la soirée).

Une dernière chose en partant.

Dont je ne parlerai pas. (frustrant ce procédé).

En fait si je suis rentré à une heure indue, par le noctilien et non pas par le métro (ou à pied … même si j’étais un peu fatigué pour les pieds) c’est en parti parce qu’une jeune fille de ma connaissance avait quelque chose à me confier.

Ce qu’il s’est dit nous regarde mais a à voir avec un très bon potes qui semble avoir commencé à avoir un comportement un peu déplacé. Je ne sais pas comment se finira cette histoire mais je suis sûr que les blessures mettront plusieurs mois à cicatriser.

Beaucoup de choses et d’émotions.

Publicités

Tagué :,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Qu’est-ce que ceci ?

Vous lisez actuellement Une histoire de fantôme. à Journal, deuxième partie..

Méta

%d blogueurs aiment cette page :