Oh mon dieu ! C’est un …

dimanche 28 mars 2010 § Poster un commentaire

Attention ceci est un billet spécial.

Je reçois en ce moment même Exirel, ou Florian selon les versions et les gens qui le connaissent. Ce système de co-écriture a déjà été réalisé avec succès à quelques reprises. Il est à Paris pour quelques temps.

« J’aimerai bien que sur Exirel tu mettes un lien vers exirel.me »

Ouais, mais en même temps, t’es déjà en lien sur la liste de droite, je vais pas prendre mes lecteurs pour des cons.

Pratique alternative.

J’ai finis mon stage aux bluets. Petite larme en passant.

Mes trois dernières sage-femme m’ont enseigné. Vraiment je veux dire. Plus loin que le scolaire, que la forme pure, que la technique. D’abord parce que la première était révulsée par les manœuvres qui permettent de situer le côté du dos (en lui préférant une approche haptonomique pure), ensuite parce que les deux autres étaient extrêmement portées sur le relationnel. Une leçon d’humilité.

J’ai eu droit à quelques remarques en partant qui m’ont laissé un beau sourire. Par exemple un :

« J’espère que tu reviendras … »

« Ben … je pense que c’est prévu l’année prochaine pour un stage … »

« J’espère aussi que tu reviendras bosser après ! »

Exirel : « Hum ok. Cool. »

Soirée au Mad.

J’ai attendu les courses (ma chèèère sœur m’a planté là pour aller à son cours d’espagnol) et je suis donc arrivé en retard au Mad Maker. J’ai taxé quelques gorgées de bières par-ci par-là et on s’est ensuite dirigé vers un restaurant japonais rue Monsieur le Prince.

Exirel a presque joui en remangeant japonais … pas de japonais à Angoulême.

« Quand même pas … »

Bon, on corrige … juste que ça te manquais alors.

« Ouais … grave. Je valide ! »

Nous sommes retourné au Mad Maker après mais trouver une place s’est avéré impossible. Au lieu de rester debout à se cuiter, on est parti chez Stan. Quelques photos du ciel nocturne, des toits avec des résultats intéressants. Une longue discussion qui a suivie, longtemps, sur des projets, sur des délires.

J’ai raté le dernier métro et j’ai dormi chez Stan.

Réveil difficile …

Réveillé à 10h j’ai mis quelques minutes à émerger (c’est bizarre d’émerger dans un lit qui ne vous appartient pas). On s’est levé, on est parti à toute vitesse avec la tête à moitié en vrac. Passage éclair à la maison (de quoi poser les affaires et prendre un genre de petit déjeuner) et traçage jusqu’à Bastille. J’avais rendez-vous à 11h et je suis donc arrivé en retard.

Tiens, serait-ce un de mes meilleurs potes que je n’ai pas vu depuis … 8 mois ?

Il y avait là quelques membres éminents de la société NoBlemienne et nous sommes allés tous ensemble au BIA. Breakfast In America. On a attendu dehors pendant une bonne demi-heure (normal pour le BIA … et pourtant on est arrivé tôt) et j’ai croisé dans la file d’attente … l’externe qui m’avait « brisé le cœur ».

This sounds emo …

Elle était là avec son copain et sa sœur. J’aurai préféré faire semblant de ne pas la reconnaitre mais je suis un grand garçon qui assume ses actes et donc je l’ai salué avec un grand sourire, un brin de conversation et quelques plaisanteries. Avec le recul qu’elle comptait pas tant que ça.

Le salon du Livre.

Plus j’allais vers le salon du livre, plus je me disais que je ne voyais pas ce que je faisais ici. Clairement, si la JapanExpo est cool parce que remplie de trucs à geek (de même que les Utopiales, le festival de la BD à Angoulême …), le salon du livre ben … ouais nan, je vois pas. Le grand public s’en fout.

En fait on était là parce que deux personnes du groupe voulaient voir deux belges. Je ne les connaissais pas et donc on a continué un moment sans eux.

Je n’aime pas les salons.

On s’est dirigé vers le coin « fréquentable » : Bragelone, le Diable Vauvert, Mnémos …

Je me suis arrêté sur Mnémos et j’ai vu … Maïa Mazaurette.

S’il y a une icône geek à retenir sur la blogsphère, il s’agit de Maïa Mazaurette. Son blog est génial. Ses guides sont cools. Ses bouquins sont cools. Sa dédicace sur Rien de nous survivra – le pire est avenir est juste grandiose. Et je n’ai pas parlé de son interview dans la Salle 101. Le prochain objectif c’est Justine Niogret chez Scylla le 4 avril.

On a rejoint nos deux amis et on a exploré un peu plus le salon. Remarquons par exemple que les éditions La Musardine étaient placés à 10 mètres de Livres Religieux. Sachant également qu’un éditeur de livre religieux propose des récits d’aventure jeunesse. J’ai eu juste un peu peur en voyant la tête du livre, je ne veux pas le lire.

Vers l’infini et …

On a fini par sortir et par aller se poser un peu au dehors pour récupérer. Quatre heures à piétiner comme des imbéciles ça vous met un dos en compote.

On est allé à pied jusqu’à Alesia pour récupérer les affaires de l’une d’entre nous (qui repartait par le train quelques heures après) et on s’est arrêté dans un bar qui m’a fait peur.

Imaginez un bar à la gloire du PSG. Voilà.

Vraiment. Avec Foot+ sur la télévision, des maillots dédicacés, des affiches, des hymnes, des posters, des sticker … j’ai cru un moment que j’allais mourir.

« Je suis complétement d’accord, même si j’y étais pas. »

J’ai remarqué que le gosse de la copine de la patronne avait un faciès qui faisait penser à un syndrome d’alcoolisme fœtal. Maman boit un bière et maman donne le sein en même temps.

« Ptain, j’avais pas remarqué ton pikachu avec toutes ses aiguilles … »

Je suis rentré rapidement pour essayer d’arriver avant mes convives pour la soirée.

Un cas de conscience.

Écrire sur cette soirée sera difficile. Je crois que je vais faire une grosse ellipse (surtout parce que je ne veux froisser personne) mais bon … on va quand même évoquer les points importants.

  • On a effroyablement bien mangé. « rires »
  • Le curry était en réalité immangeable. « rires (bis) »
  • J’ai rencontré une jeune fille que je follow maintenant sur Twitter et qui a toutes les chances de lire cet article (ce qui explique en parti pourquoi je ne dis pas tout sur la soirée ici). « Ah ah ! »
  • J’ai lamentablement échoué à Smash Bros (parce que Stan, quand il joue avec … Lucas, Mr Game&Watch, Wario, Ike, Snake, R.O.B. … ben il triche). « Et parce que quand je prends Samus et que je joue sérieux ben … je vous latte » Oopas hein …
  • Exirel a été … occupé.
  • On a écouté de la musique.

Et puis après ils sont partis (je leur ai dit qu’avec le changement d’heure il fallait se méfier des fourbes fonctionnaires de la RATP … et ils m’ont cru). *Rire sadique* « *Rire sardonique* »

Ils sont donc partis, on a rangé et on a commencé à se coucher quand ma sœur est rentrée sur le coup de 1h50.

Le temps de passer dans le salon pour papoter, rire etc, il était 3h. Et oui, c’est la magie du passage à l’heure d’été.

Cas de conscience (bis).

Juste pour dire que j’ai commencé le livre d’Elisabeth Badinter et que pour l’instant j’ai du mal à savoir quoi en penser. D’une part elle parle pour l’instant de ce que je vis en service en crachant allégrement dessus avec des arguments d’autorité, mais d’autre part elle n’a pas vraiment tort quand elle explique d’où viens vraiment la Leche League. Je vous tiendrai de toute façon au courant quand j’aurai fini ma lecture, je pense qu’il faudra un article de toute façon.


Publicités

Tagué :, , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Qu’est-ce que ceci ?

Vous lisez actuellement Oh mon dieu ! C’est un … à Journal, deuxième partie..

Méta

%d blogueurs aiment cette page :