MoonBase Alpha

vendredi 9 juillet 2010 § 1 commentaire

Rêve de G… gosse.

Dans le ciel noir, cette trainée blanche m’avait semblé plus que suspecte. Le nuage de fumée qui a suivi m’a fait couler une goutte froide dans le dos. Nous avons alors reçu un message du centre de commandement.

Centre de transformation O2 HS, tous les binômes sur la base.

Le temps d’arriver il resterait à peine vingt-cinq minutes pour rétablir tous les systèmes.

Quand la NASA lance un serious game.

Une fois n’est pas coutume, ce blog parlera de la NASA et de jeux vidéo. J’ai tendance à vous éviter ce type d’exercice (parce que je sais mon lectorat est majoritairement féminin (quoique) et qu’il se fout des jeux vidéos) mais là, pour le coup, je ne peux pas m’en empêcher. Ce jeu est trop énorme pour que je m’évite cette peine.

Qu’est-ce qu’un serious game ? Un jeu vidéo reste un jeu. Le but est de se détendre, d’oublier sa journée et au passage de tuer, découper mais aussi explorer, rêver, découvrir. Les serious games font le pari de pouvoir en même temps éduquer les gens, leur fournir un entrainement, les sensibiliser. Food Force (FAO), American Army (US Army), Pulse (Ilumens) sont des exemples que je ne développerai pas plus. Certains sont payant, d’autres gratuits. Mais il est toujours intéressant de mettre la main sur l’un d’entre eux car ils transmettent de nombreuses connaissances.

Regardons donc de plus près ce Moonbase Alpha. Nous sommes en 2025, sur la base américaine lunaire de recherche, près de je ne sais quel cratère. Soudain un météore viens frapper le truc qui fabrique l’oxygène pour les gens dans la station et vous avez 25 minutes pour agir. En équipe tant que possible.

En gros ce jeu se résume à se balader en costume spatial sur la Lune (en faisant des sauts de 2 mètres de haut … le premier truc que j’ai testé) et à souder, assembler, remplacer des pièces qui ont été endommagées. Cela bien entendu dans un esprit de simulation (s’il faut 2 minutes pour ressouder un truc, et bien on regarde son bonhomme souder, et on fait des minijeux au passage, pour souder) que je trouve assez développé. L’animation, les graphismes sont vraiment bons (j’adore la démarche des gars), les conditions sont respectées (on ne peut pas bosser soi-même à côté d’une fuite d’oxygène sans s’en prendre plein le casque … mais il y a des robots télécommandés pour ça … qui ont une batterie qui peut tomber à plat si on les laisse à l’ombre !) et la bande son est relativement bonne … pas de bruits superflus, juste des chocs et des messages radios. L’interface est sobre mais une carte très détaillée et relativement utile permet de s’abreuver d’informations.

Le jeu est clairement axé sur le multijoueur, cependant je n’ai réussi qu’une seule partie en ligne, les autres opérateur serveur m’ayant juste jeté dehors sans rien me dire de plus … en même temps si on se lance dans une partie en ligne sans mot de passe sur un serveur, je pense qu’on peut s’attendre à ce que n’importe qui puisse entrer dans la partie non ?

Je pense qu’il pourra être intéressant d’y jouer en LAN avec un pote ou deux, mais moi j’ai pu marcher sur la Lune et ça, ça n’a pas de prix !

Publicités

§ Une réponse à MoonBase Alpha

  • Euterpe dit :

    Moi je suis une femme et je trouve ce jeu intéressant. Pour les voyages dans l’espace de préférence virtuels (parce que sinon il faut des mois pour parcourir de toutes petites distances au regard de l’immensité cosmique), je suis toujours partante.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Qu’est-ce que ceci ?

Vous lisez actuellement MoonBase Alpha à Journal, deuxième partie..

Méta

%d blogueurs aiment cette page :