L’insomnie pré-partiel

lundi 6 décembre 2010 § 6 Commentaires

Il est 1h30, je ne dors toujours pas

En ce moment je ne dors pas. Je tape des choses aléatoires par-ci par-là, je lis, je révise. Mais ça ne résout pas mon problème principal. Chez moi ça vient par phase, voyez, genre de phase de surexcitation intellectuelle où, quoi que je fasse, une idée va me tourmenter dans mon sommeil jusqu’à ce que j’ai eu sa peau ou que je l’ai remplacé par une autre.

C’est commode quand on refuse de prendre des somnifères et qu’on a un partiel de pédiatrie le lendemain.

 

Fin de garde

Mes gardes à Bichat se sont terminées. Mes gardes de la nuit de lundi à mardi et de la journée de jeudi ont été très calmes par rapport à celle de dimanche dernier. Une bénédiction. Une patiente en travail de temps à autre, quelques petites urgences.

Je garderai un bon souvenir de mon premier passage à Bichat.

 

En fait, une des choses qui me marquent le plus, à posteriori, c’est qu’une sage-femme avec qui j’ai travaillé en garde ait lu mon blog. On a beau dire, j’avoue qu’il s’agit de quelque chose de troublant. J’ai des sages-femmes qui me lisent, étudiantes ou diplômées, mais je n’ai travaillé avec aucune d’entre elle pour l’instant. Faudra que je revienne là dessus un jour.

 

Anniversaire en retard

Il y a un an je quittais mon vieux blog et je commençais celui-ci. J’avais pour ambition de modifier ma façon d’écrire, de tenir mon blog, de m’exprimer. Quand je revois à un an d’intervalle, je me rends compte que j’ai changé.

Il y a des choses que j’ai écris il y a un an que je renierais si je le pouvais. Comme lecteur critique, cela m’a fait étrange de tomber sur des articles avec lesquels je n’étais tout simplement pas d’accord. Mon esprit critique s’est affiné et c’est tant mieux.

 

Un vieil ami

@Exirel m’a rendu visite vendredi matin, pour un week-end à Paris. Je ne l’avais pas vu depuis une éternité (en fait, deux mois je crois, ce qui fait que je le vois plus souvent qu’un autre ami qui habite à Paris). Au programme des réjouissances, la bière a coulé à flot (toujours), les discussions ont été enflammées, créative (et le projet Edo-17 est en train de se relancer) et le film était drôle.

 

Le film d’ailleurs, parlons en un peu. Nous sommes allé voir …

Machete !

Pour ceux et celles qui n’ont jamais entendu parlé de ce nanard en puissance, il me faut vous prévenir d’avance : ce film n’est pas intelligent. En fait ce film est même relativement stupide, gore, inutile. Mais tellement bon.

A la base c’est une fausse bande d’annonce tirée du diptyque Le Boulevard de la Mort / Planète Terreur de Quentin Tarantino et Robert Rodriguez. La pression du fandom a été énorme et …

Ils ont donc fait un film à partir de la bande d’annonce.

Au niveau du fond c’est d’un classique à faire pleurer. Machete, ancien flic mexicain laissé pour mort par le cartel et devenu journalier au Texas est engagé pour tuer un homme. Ce contrat est en fait un piège. Et c’est tout. Notons quand même l’effort des scénaristes qui ont réussi à sortir un scénario presque politisé de cette bande d’annonce.

Au niveau de la forme on est comblé. C’est de la série B dans toute sa splendeur avec un casting totalement inattendu comme Steven Seagal (un des pionniers du genre, comme Chuck Norris), Robert de Niro dans le rôle du sénateur d’extrême droite anti-immigration, Jessica Alba, Lindsay Lohan … et même des apparitions surprises de star du petit écran.

Le film est plein de clin d’oeil, de blague graveleuses, de phrases et de scène d’antologie. Les méchants sont vraiment méchants, les gentils sont vraiment gentils, l’intestin grêle est aussi résistant qu’une corde d’escalade et il y a plus de 5 litres de sang dans un être humain adulte.

Un film qu’il est bien, mais à condition de savoir ce qu’on va voir en achetant sa place : un film de série B du niveau de Black Dynamite avec du sang, des filles nues, des blagues salaces et des explosions.

Publicités

§ 6 réponses à L’insomnie pré-partiel

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Qu’est-ce que ceci ?

Vous lisez actuellement L’insomnie pré-partiel à Journal, deuxième partie..

Méta

%d blogueurs aiment cette page :