Week-end d’exploitation

dimanche 27 février 2011 § 5 Commentaires

J’ai donc passé mon week-end précédent en grossesses pathologiques, avec une sage-femme très cool. On a pu bosser sérieusement ! Bon, détaillons un peu tout ça.

 

Tourner en rond

J’ai commencé mon samedi par une grave question. Réveillé à 7h, je me suis demandé quand je devais partir. C’est vrai quoi. Normalement il y a ce repère : le staff à 8h30, le moment où les externes récupèrent leur nuit et où tous les dossiers sont passés au crible. Et bien le week-end il n’y a pas de staff. C’est comme ça. J’avoue que l’idée m’avait à peine effleurée la veille.

En même temps arriver là bas à 8h30 j’aurai eu l’air con non ? Les patientes à peine réveillées, pas encore pris leur petit déjeuner, le tour des infirmières non fait … non vraiment 8h30 était la mauvaise heure. Je suis resté à tourner en rond chez moi, entre ma salle de bain et mon lit. Ma mère a fini par se lever et m’a regardé déambuler dans le salon. J’ai fini par y aller pour 9h15 … et j’ai attendu dans le bureau.

Face à la grande fenêtre. C’est marrant comme bureau, avec cette grande fenêtre qui donne sur la terrasse. On voit la pluie qui s’écrase sur le béton et le boulevard en contre-bas.

 

Show me your medical

J’ai passé le week-end à faire des monitos et des comptes-rendus. Pour les comptes rendus c’est pas mal parce que ça m’a obligé à construire un minimum mes dossiers avant la visite du médecin, ce qui fait que je connaissais les dossiers sur le bout des doigts. Pour le coup je me suis plus que jamais senti dans le médical. Vous savez, le bureau, les dossiers, les prises de tête et de rendez-vous, le harcèlement de labo, appeler l’infirmière parce qu’on en a marre des allers-retours jusqu’au poste de soin … et prescrire, prescrire, prescrire, faire sortir avec tout en n’oubliant pas d’assurer la continuité des soins.

Et surtout j’ai fait des monitos. Hors de la maternité. Avec mon petit chariot à aller voir ailleurs, en réa, en néphro, en maladies infectieux, en pneumologie … Des endroits parfois surprenants où je ne pensais pas mettre les pieds (la réa med, c’est bizarre par exemple, c’est presque comme une salle de naissance … des blocs d’anesthésies, ça existe en fait ?). Et surtout, à chaque fois, j’ai croisé l’interne et son chef qui faisait la visite et je me suis retrouver à discuter entre collègues. Intéressant en fait. Surtout de se retrouver dans un bureau de médecin dans un service que je ne connais pas du tout à étudier mon dossier et à parler avec les internes de la patientes, les externes de ma vie (« Ca doit être hyper-rare en mec en sage-femme ! Han là là ! »). Et avec une des infirmières de ses problèmes.

Genre juste en sortant d’une chambre, quand l’infirmière me rattrape presque et parle à voix basse de ses soucis, de ses peurs, des grossesses qu’elle a du mal à avoir …

Toujours plus qu’un badge.

 

Publicités

§ 5 réponses à Week-end d’exploitation

  • ambresf dit :

    et c’est pas fini… caractéristique d’un(e) sf: quand tu rencontre quelqu’un, que tu le connaisse ou pas, tu finis toujours par connaitre tous ses antécédents obstétricaux…;)
    sinon, des infirmières à la mat’? t’habitue pas trop, c’est pas généralisé…

  • knackie dit :

    J’aimerais bien moi avoir des infirmières à la mater (exception parisienne en effet) La joie de s’occuper juste du médical et de laisser perfuser, piquer, poser les ATB :))) heureusement qu’il a des esf pour ça de temps en temps.
    MU-AH-AH !
    (oui je n’aime PAS les soins infirmiers).

    • Gromitflash dit :

      Perso j’aime bien en faire un peu … par exemple les pansements de César (rien de mieux pour bien voir la cicatrice) et quelques soins …

      Mais j’avoue que je commence à perdre la main … c’est mauvais pour moi.

  • sfelly10 dit :

    Pour avoir vu les 2, pour la salle en tout cas, je trouve que c’est mieux SANS infirmière. On se marche moins sur les pieds, on est sur que ce que l’on a prescrit est fait, il y a une meilleur ambiance. Et surtout ca évite de « saucissoner » la patiente… (qui a donc moins d’intervenants qui vont lui regarder le périnée autre avantage).
    Pour les services, je ne sais pas.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Qu’est-ce que ceci ?

Vous lisez actuellement Week-end d’exploitation à Journal, deuxième partie..

Méta

%d blogueurs aiment cette page :