Semaine à Thème

vendredi 4 mars 2011 § 17 Commentaires

Il ya des semaines comme ça qui vous font lourd sur le crâne.

Si on ajoute à ça ma perte de motivation croissante … pas pour mon job ou mes études hein, juste pour … tout. Je rêve de longues et grandes vacances avec une pile de manga, un budget confortable et un pass rail. A la place j’ai eu une semaine, des partiels et une carte imagin’R. Ouais, ça craint.

 

Mes cours sont passionnants

La bonne chose c’est que mes cours sont juste passionnants. J’écoute vraiment (par rapport à certains autres cours où j’écoute moins) et je prends des notes. Le souci c’est que le contenu des cours est lourd. Dans la même semaine : mort fœtale, interruption médicale de grossesse, diagnostic anté-natal, neurochirurgie pédiatrique … ouais, un super cours avec des scanner de trauma crânien chez des nouveaux nés. Et non, l’image du crâne enfoncé par le sabot de cheval n’est pas sympathique.

Sinon on a eu un beau TD sur l’interprétation du Rythme Cardiaque Fœtal. Vrais dossiers, réalité, cas récents. Des trucs amenés fraichement par la chef de clinique assistant qui faisait le TD. Et oui, c’est parfois juste moche de voir qu’on peut foirer une prise en charge, même quand on est dans une bonne maternité avec un personnel très compétent.

Pour faire dans la joie on a eu également des trucs sur les chocs hémorragique (c’était Mercredi, on l’a au partiel Lundi, j’aime mon école). En gros : tu appelles à l’aide, tu remplis au ringer, tu perfuses de l’autre côté et tu masses pendant que le chir essaye de voir s’il peut arrêter l’hémorragie. J’ai bien compris mon cours ? Yeah ! Et quand on commence à arriver dans la partie moche, l’anesthésiste est là.

 

TD d’éthique

Au milieu de ces discussions sur les pronostics fœtaux à long terme en cas d’acidose métabolique genre « Bon il a un ph à 6,90 et des lactates à -20,7 mol/L, mais il est vivant hein. Bon ok il fera pas Normal Sup … » et l’abandon fœtal quand ça part vraiment en couille et que ça saoule d’ouvrir un utérus sain pour sortir un bébé de 540g même pas réanimable on a eu droit à un beau TD d’éthique.

Un médecin, 10 étudiants sages-femmes et des discussions qui m’ont rapidement énervé. En fait parce que le débat sur les pratiques de l’IVG (genre la patiente n’a pas été écouté, l’équipe soignante s’est comportée comme une bande de religieuses coincées, le chir qui faisait l’IVG l’a limite traité de pute) ont très vite fait dévier le débat sur l’IVG en lui-même.

Par exemple que la solution n’est pas d’augmenter le nombre de praticiens qui font des IVG (alors que pourtant, il en faut un paquet supplémentaire) mais plutôt diminuer le nombre d’IVG. Qu’avec la couverture de contraceptive qui existe en France c’est anormale qu’on en fasse presque 200 000 par an … En fait on oublie souvent que si le nombre d’IVG en France reste stable, ce n’est qu’un arbre qui cache une forêt. En effet les études montrent qu’à l’inverse des années 70 où il y avait plus de grossesse non désirées avec moins d’IVG, il y a actuellement moins de grossesses non désirées mais plus d’avortement.

Oui, c’est scandaleux, il y a autant d’IVG qu’avant : les femmes qui ne veulent pas de leur grossesse l’interrompent. Erf. Ah, quand j’ai osé dire qu’il y avait des gens qui condamnaient moralement l’IVG en France, on m’a dit que c’était une minorité et qu’il n’y avait aucune intention politique anti-IVG en ce moment. Pour ça qu’il y a un décalage de 300€ dans le remboursement pour une IVG et pour une Fausse couche … alors que c’est le même acte.

Et donc le débat a fini sur l’éducation sexuelle insuffisante (ben oui voyons, s’il y a toujours autant d’IVG, c’est bien un problème de contraception : ces saletés de patientes qui sont pas foutues de prendre un comprimé par jour pendant 21 jours, puis de s’arrêter 7 jours, puis de commencer une nouvelle plaquette et cela toujours le même jour de la semaine …) et donc qu’il faut l’amener le plus tôt possible. Si on est d’accord sur la forme à donner, je me suis senti en désaccord avec à peu près tout le monde sur la forme. Ma voisine a juste pesté en disant qu’à 12 ans c’était de l’incitation. Je crois qu’on n’a pas fait les mêmes colonies de vacance elle et moi.

 

Et j’ai des passions honteuses

C’est la faute de @Cesba. Il m’a envoyé un exemplaire de L’Homme Rune et c’est de la fantasy. Je suis perdu, j’ai été blessé par un démon terrible du nom de Peter V. Brett et mon cœur saigne. Parce qu’il écrit suffisamment bien (mieux que Dan Brown quand même) pour m’accrocher à son bouquin mais qu’il utilise des clichés tellement éculés que j’ai parfois envie de me fourrer deux doigts au fond de la gorge. Genre qu’il met au fond du désert (ah ah) un peuple fier couvert de noir (ils doivent crever de chaud les pauvres !) qui pratique une religion vaguement différente mais monothéiste, qui voile ses femmes et qui utilise des mots compliqués entre l’arabe et le nawak pour parler de trucs compréhensible. Moitié touareg moitié freemens quoi. En moins classe que les freemens, faut pas déconner non plus.

De toute façon, dès qu’un auteur utilise un mot courant et y met une majuscule pour faire genre « Non mais attends, c’est un truc hyper-original quoi ! », je me méfie.

Heureusement l’histoire n’est pas inintéressante (j’aime beaucoup quand l’étudiante sage-femme… ah pardon Cueilleuse… se rend en ville escortée par un mec qui essaye de la choper et le rend impuissant pendant tout le voyage), les personnages sont presque développés et l’univers n’est certes pas original mais présente quelques particularités intéressante. Hélas l’auteur se vague à chaque description de Rune à nous explique que c’est un « entrelacs délicat de motif » et c’est tout. A peine nous expose-t-il une notion de maillage ou un ou deux effets de rune … pour un bouquin où il s’agit du principal changement par rapport à la réalité, c’est dommage que cela soit si peu développé !

Quand j’aurai fini ce truc j’irai m’acheter de la SF ou du Fantastique (ou un Palahniuk tiens, il parait que Le Festival de la Couille Molle est juste génial) et je me laverai les yeux avec de la littérature.

J’ai honte de moi mais parfois j’aime la fantasy mainstream.

Publicités

§ 17 réponses à Semaine à Thème

  • Gélule dit :

    aaaaaah ça, le sujet « IVG » dans les écoles de soignants ça laisse songeur. A peine

  • Gélule dit :

    (je recommence, ça a bugué)
    aaaaaah ça, le sujet « IVG » dans les écoles de soignants ça laisse songeur. Chez nous, à peine évoqué en cours de gynéco, pas de TD d’éthique en médecine (mais les médecins sont d’indécrottables salauds, de toute façon)… la seule fois où on en a parlé, c’était pour un cas clinique de synéchies post-curetage pour IVG. Une des questions était de discuter les options thérapeutiques qui auraient permis d’éviter les synéchies. Réponse d’une nana de ma promo : « on aurait du dissuader la patiente d’avorter ». Mouais.
    D’accord avec toi pour l’augmentation des équipes, et merci pour l’info sur les 300€ je ne savais pas.

    • Gromitflash dit :

      Le pire c’est qu’avec ces 300€ de différence, c’est un acte rentable de faire des aspirations post-fausse couche par contre faire des aspirations pour IVG c’est déficitaire (l’hôpital perd genre 90-100€ sur l’acte qui reste strictement le même … si ce n’est l’envoie de l’embryon en anapath).

  • Mawie dit :

    Bon je devrais temporairement arrêter de te lire, parfois c’est juste beurk.
    Mais toujours aussi passionnant :)
    Je te rejoins complétement sur l’IVG même si je suis probablement moins documentée.

    • Gromitflash dit :

      Désolé pour le côté gore … aujourd’hui c’était foutage de gueule, toxico et inceste. Glamour, toujours.

      J’espère que ça se passe bien de ton côté ! Si j’ai l’occasion je passerai te faire un coucou !

  • ambresf dit :

    pour les IVG… le souci, c’est peut-être aussi les gynécos qui prescrivent de façon systématique sans se demander si la pilule est adaptée à cette femme-là… il y a tellement d’autres moyens de contraception…

    pour l’hémorragie… quand ton gygy est à 15mn de là, ben t’as pas le choix, tu révises sans l’attendre…;)

  • estellemeulien dit :

    Les IVG, éternel débat. Pendant les cours que j’ai eu il y a maintenant quelques années, des filles de ma promo se sont mises à chialer (des bonnes cathos bien sûr…), du bien lourd quoi!
    J’ai fait 1 stage en orthogénie, sûrement le meilleur de toutes mes études et mon mémoire de fin d’étude également (sur la PEC des patientes venant faire une IVG).
    Curieusement, les filles du centre d’orthogénie et du PF étaient enthousiasmées de ce mémoire, j’ai tout juste eu la moyenne… le sujet ne plaisait pas!

  • Zizanie dit :

    « Aucune intention politique anti-IVG »…ahem.

    Éducation sexuelle insuffisante, certes. Mais c’est pas un problème de contraception. Parce que déjà la pilule n’a rien d’inoffensif. Mais c’est pas le sujet. Et vu le temps que dure en moyenne une consultation, pas étonnant qu’il y ait autant d’échecs (contraceptif pas adapté, peu d’explications…).

    Et puis genre, les femmes utilisent l’IVG comme moyen contraceptif. C’est vrai, c’est absolument pas traumatisant, comme acte.

    • Gromitflash dit :

      La pilule n’est pas très méchante si on sait comment est à qui la prescrire … et il y a heureusement de nombreuses formulation. Mais combien de personnes sont capables de prendre un smarties tous les jours à la même heure pendant trois mois …

      Et oui, hélas, les consultations de 10 minutes chez le gynéco me sortent par les yeux. A moins de 25-30 minutes t’as pas le temps de voir ce que veut la personne en face.

      Par contre pour l’IVG, je connais quelques personnes à qui il faudrait l’expliquer …. quand t’ouvres un dossier avec 9 antécédant d’IVG, tu te dis qu’un truc merde quelque part …

      • Zizanie dit :

        Pas bien méchante ? La liste des effets secondaires est plutôt alarmante.
        (Et puis, elle interroge d’autres choses qui n’ont rien à voir avec le médical. Mais c’est toujours pas le sujet.)
        Bref, c’est loin d’être un bonbon inoffensif. Sans compter que les grossesses sous pilule (sans oubli) ne sont pas qu’un infime pourcentage. Ou alors, c’est qu’elles sont toutes concentrées dans mon entourage.

        Certes, j’ai un problème avec la pilule, mais je ne suis pas radicale.
        Je ne dis pas qu’il faudrait arrêter de la prescrire, juste arrêter de la prescrire systématiquement.
        Il y a d’autres solutions, et c’est pas au médecin de décider pour la patiente.Mais pour que la patiente puisse choisir, il faut qu’elle soit informée. Seulement, informer sur ce qui existe (y compris sur les éventuels effets secondaires), ça ne rentre pas dans les dix minutes de la consultation. Donc comment tu veux faire un choix éclairé, là-dedans ? Doctissimo ? Ahem.

        Par contre, pour le coup, les neuf antécédents d’IVG, c’est flippant. Mais je suppose que c’est pas fréquent. Si ?

      • Gromitflash dit :

        La liste des effets secondaires … tu sais comment la lire au moins ? Si tu prends « Fréquent » ça veut dire entre 1 et 5% des patientes. Si tu arrives à « Exceptionnelle » ça veut dire « On a bien un ou deux cas dans la littérature mais … » et entre les deux tu as des rares (genre 1/10 000) ou très rare (1/100 000 à 1/1 000 000) … donc oui c’est assez troublant comme liste mais en même temps ces deux hormones ont de base des effets sur le corps des femmes donc c’est normal qu’il y ait des effets. Après on peut moduler le dosage.

        Ensuite je trouve que la pilule systématique est une connerie aberrante. Va dire ça à un interne qui prescrit une pilule à une patiente qui sort d’une IVG pour échec de pilule. Le soucis n’est pas un manque d’éducation des patientes : c’est que beaucoup de professionnels ne sont pas formés à la prescription de contraceptifs. Va expliquer au chir qui s’installe en libéral pour faire suivi + césar qu’il faut aussi qu’il fasse de la contraception ? Et si c’est une femme qui trouve que la pilule lui va bien et qui décide de la filer à ses patiente « parce que ça marche bien pour moi » ? De base pour moi un médecin qui impose une contraception à une patiente n’est pas quelqu’un qui devrait en prescrire une. C’est complétement absurde ! Ca sous-entend de comprendre le mode de vie d’une patiente, ses forces, ses faiblesses, que parfois elle peut boire beaucoup et vomir sa pilule, qu’elle ne supporte pas ses règles ou qu’au contraire elle ne supporte pas de ne pas les avoir ?

        Et doctissimo … par pitié, je ne pige même pas pourquoi ce site existe. Quand on veut troller avec des copines on va sur les forums « femmes enceintes » et « contraceptions » voir les trucs sur l’épisiotomie et la pilule du lendemain « qui rend stérile ».

        Après les histoires de grossesse sous pilule … Sans oubli c’est rare (je crois de l’ordre de 0,1%) donc je plaide pour la série noire. Mais après, savoir si elle ne l’ont pas oubliée … J’ai une tendance à faire mon Dr House là dessus ^^. Sans être méchant.

        Et pour les 9 IVG, chez les patientes Tsiganes ça peut être fréquents. Chez les autres beaucoup moins. Quoiqu’à la Goutte d’Or à Paris, tu peux tomber parfois à 3 ou 4 IVG, mais vu la précarité de la population …

      • Zizanie dit :

        La pilule, oui il y a des effets quoiqu’il arrive, donc non, ça ne doit pas se prendre à la légère. Filer des hormones à son corps, ça n’a rien d’anodin. Mais je m’arrête là, j’ai assez joué l’extrémiste de service pour aujourd’hui.

        Je ne faisais pas l’apologie de Doctissimo, bien au contraire, rassure-toi. Le truc, c’est qu’on se fout de la gueule des gens qui vont y chercher des infos, mais si les médecins ne font pas le boulot, comment tu t’informes ?

        Pour la grossesse sous pilule, c’est possible, oui. Mais comme il y en a au moins une sur quatre pour laquelle je suis certaine qu’il ne s’agit pas d’un oubli, ben j’ai tendance à les croire.

        Le problème, c’est que les médecins qui imposent une contraception sont légion. Parce que ça va plus vite. Et surtout eux, ils ont le savoir et le diplôme. Sans compter ceux qui ne considèrent la patiente que comme un cas médical, qui vont répondre au téléphone en plein milieu, etc.
        Youpi.

        Effectivement, il y a certaines populations qui manquent cruellement d’information et de prévention. Dans tous les domaines, même. Et c’est très compliqué d’en faire, alors on préfère laisser tomber.

      • Gromitflash dit :

        Sinon pour les informations de contraception, si t’as besoin, dans un langage pas trop médical et qui se fout pas de la gueule du monde, moi j’ai trouvé que Contraceptions, mode d’emploi de Martin Winckler était pas mal.

        En tout cas moi il m’a beaucoup apporté, comme auteur.

    • Zizanie dit :

      Merci.

      (Martin Winckler, quand j’ai lu un de ses bouquins, j’ai envisagé sérieusement de l’épouser.)

  • ambresf dit :

    9 antécédents, c’est beaucoup, mais 2 ou 3, c’est pas si rare… par contre, je te rejoins sur le manque de « choix éclairé »… c’est sûr que c’est pas en 10mn qu’on aide une femme à choisir une contraception qui lui convienne. parce que la contraception, mine de rien, c’est pas comme soigner une angine…

    • estellemeulien dit :

      Je rejoins Ambre sur le fait qu’une consult de 10 min n’est pas suffisante.
      De manière générale, les médecins ne parlent que de pilule (vous voulez laquelle?) et ne pensent parfois même pas à dire quand la commencer. Du coup, tu te retrouve avec des IVG parce que la gamine a commencé en plein milieu de son cycle, une autre a eu un gros épisode de diarrhée…
      Et dans les IVG, même les soignants (les mieux informés médecins, SF et infirmières !) sont concernés… c’est du vécu!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Qu’est-ce que ceci ?

Vous lisez actuellement Semaine à Thème à Journal, deuxième partie..

Méta

%d blogueurs aiment cette page :