Geek.

vendredi 14 mai 2010 § 8 Commentaires

En réalité j’ai la flemme de faire mon article sur le planning familial.

Je ne vais pas m’étendre sur l’absence de connaissance des jeunes filles en matière de sexualité et de contraception, sur les diverses idées reçues quant à la contraception d’urgence. A quoi bon ? Je sais que je lancerai un de ces jours cette page que je fantasme depuis longtemps « Guide de la jeune fille désespérée qui a eu un rapport non protégé » et j’essaierai de le mettre en top des recherches google … mais c’est un fantasme.

Geek.

Je l’ai annoncé sur mon Twitter. Parce que j’en ai marre. Marre d’être devenu à la mode.

Parce qu’à la base nous étions peu et que maintenant nous sommes trop à le revendiquer sans toujours vraiment savoir ce qui se trouve derrière : geek semble être ce mot passe-partout pour qualifier les internautes confirmés qui s’échangent des private, qui regarde des anime, des séries US et qui écrit sur un blog. Être geek c’est être à la mode de nos jours, les magazines parle de cette nouvelle culture comme s’il s’agissait de quelque chose de vraiment trop tendance.

Alors là, je vais faire mon jeune adulte à peine sorti des turpitudes de l’adolescence et je vais recadrer. Parce que, pour attiser les tensions communautaire (ça aussi c’est à la mode) je vais sortir ma hallebarde et expliquer pourquoi vous, vous n’êtes pas des geeks. Ou alors si, vous en êtes, mais sur les 100 visiteurs qui viennent me voir tous les jours vous devez être une petite quinzaine. Et encore.

Déjà qu’est-ce qu’un geek ?

Un geek est un ringard. Traduction. Oui, déjà, se dire à la fois geek et à la mode est une connerie absolu. Être geek pour être à la mode encore plus. Notons tout de même que les geek ont fait des progrès dans leur tenu vestimentaire mais ce qui fait déjà le geek à la base c’est qu’il ne s’habille pas exactement à la mode. Ok il est capable de sortir la chemise quand il faut (ou la robe de soirée) mais essentiellement il s’habillera de façon confortable.

Personnellement j’ai tendance à mettre des chemises au quotidien parce que je me sens bien en chemise mais un bon T-Shirt c’est ce qu’il y a de mieux. Et tant pis s’il s’agit d’un T-Shirt Feydora.

Ce ringard est emblématique d’une époque et d’une couche de la population : ceux qui avant les autres rêvaient en voyant paraître les comics, les livres de SFF&F, les premiers films de genre, les premières séries mythiques et les calculatrices programmables. Ce ringard s’en foutait de mal s’habiller. Il s’en foutait aussi pas mal d’être mal compris mais au fond de son petit cœur il souffrait de cet état de fait. Ensuite il entrait au MIT, gagnait des millions et se vengeait de ses camarades de lycées qui finissaient plombiers.

Steve Jobs et Bill Gates sont deux exemples parmi tant d’autres.

Déçu par son monde si froid, si gris, manquant tellement de vulcains et de klingons (et de sabres lasers) le geek s’enferme parfois dans son monde imaginaire. Il est maitre en son royaume, il fréquente peu de monde (comme on dirait dans Parker Lewis : « seulement les gens qui ont un QI supérieur à 160, pour ne pas être trop sélectif quand même ») parce qu’ils savent que les autres ne les comprendront pas et se moqueront d’eux.

Mettons vite un bémol : le geek, en grandissant, devient un animal assez sociable. Il a compris que la société pouvait l’accepter contre quelques services et son humour particulier. De toute façon il connait les gens grâce à internet, ça lui permet de voir des gens qui ont les mêmes références que lui (en évitant évidement ceux qui seront paumés). Sectaire la geek ? Non ! Il accepte d’expliquer aux profanes, mais ils considérera rarement que ces profanes sont devenus des geeks. Au mieux ils ont acquis de l’expérience.

Comment caractériser un geek ?

Quelques petites choses qui font un geek. On parlera des caractéristiques communes surtout (histoire de ne pas s’emmerder) et on ne se focalisera pas sur le reste. Vous pouvez dire qu’une personne qui réunit toutes ces caractéristiques est un geek.

  • Le geek aime son ordinateur. Il lui donne souvent un petit nom, il y ajoute aussi souvent d’autres ordinateurs (et parfois un serveur, un platform communautaire, un hébergement en ligne). Ce qu’il aime dans son ordinateur c’est surtout qu’il peut le bidouiller et lui parler directement.
  • Le geek aime internet. Pas les jeux en ligne : internet. IRC, Usegroup, Forum ; maintenant Twitter, différentes plate-formes de blog et pour les plus courageux Facebook. C’est sur IRC, Usegroup et sur les forums qu’on débutés les premières communautés web.
  • Le geek aime bidouiller. La calculatrice programmable est l’emblème du geek : pendant un cours de math chiant il peut faire du basics et bidouiller un jeu pour jouer en réseau avec ses voisins.
  • Le geek n’aime pas les gens. Toi, le gens, je ne t’aime pas. J’aime la personne, j’aime le pseudo. Souvent, d’ailleurs, les gens lui rendent bien ce mépris.
  • Le geek n’aime pas la mode. Avant que le geek soit à la mode, il s’habillait d’une façon qui lui convenait sans prêter attention à ce que pensent les autres de ses vêtements. Il ose même des choses improbables pour s’habiller : T-Shirt vantant une distrib Linux, une pensée touchante (souvent private d’ailleurs) ou même des toges Jedi. Il le fait parce que les autres geeks le verrons tout de suite, parce que les autres geeks le trouveront cool.
  • Le geek n’aime pas le monde. Trop gris, trop simple, trop morne. Les vampires, les Jedi, les Sorciers, les Dragons : ça c’est beaucoup plus cool déjà. Il s’échappe de son monde.
  • Le geek fait du jeu de rôle. Parce qu’aller tuer des dragons entre potes c’est une façon de vivre autrement.
  • Le geek a des lectures peu recommandables. Les bouquins qu’on vous a obligé à lire quand vous étiez au collège et au lycée, ben lui il les a lu pour le fun. Dostoïevski, Tolstoï, Sophocle, Sartre, Anouilh … mais aussi Asimov, K. Dick, … La plupart des noms seront inconnus d’une personne lambda ou lui donneront la chair de poule.
  • Le geek apprend des trucs pour le fun. Parce que pour lui, les cours de latin, de grec ou le sindarin c’était du plaisir. D’ailleurs il regrette que le sindarin ne soit pas enseigné dans les lycées. D’ailleurs le geek sait ce qu’est le sindarin.
  • Le geek parle par référence. D’ailleurs il connait les références. D’ailleurs dans un film fait par un geek, il comprend la référence. Celle qui lui saute aux yeux. Genre la navette de Blade Runner qui se ballade en plus Star Wars. Ou le Millenium Falcon dans Blade Runner.
  • Le geek n’est pas choqué. Jamais. De toute façon il a déjà tout vu. 2Girls1Cup lui a juste fait des chatouilles dans le ventre.
  • Le geek joue aux jeux vidéo. Un jeu vidéo tourne sur SNES, Amiga, parfois sur Playstation, souvent sur N64. Il sait que des jeux comme FF6 n’existeront plus jamais. Il sait qu’un geek ne joue pas à WoW.
  • Le geek a une vie. Sinon c’est un no-life. C’est justement le contact social qui le fait voir comme geek et non comme reclus.
  • Le geek a rarement aimé sa période collège. En même temps, qui a aimé sa période collège ?
  • Le geek a une passion. Sa passion le fait vivre et apporte des différences entre les geeks.

Alors maintenant, je vous le demande. Vous êtes vraiment des geeks ? Ou juste de wannabe ?

Publicités

§ 8 réponses à Geek.

  • thibault dit :

    Bon et bien voila une nième personne qui confond le geek avec son cousin le no-life ou otaku dont il est radicalement différent.

    http://www.pcinpact.com/actu/news/51404-petit-larousse-2010-geek-rfid.htm

    Certes le geek aime bidouiller son PC, c’est un fada de nouvelles technologies. Mais ce qu’il aime n’est pas de jouer a des jeux vidéo, mais plutôt de leur ouvrir le ventre et de les recoder.

    Ensuite, le geek n’est pas contre le monde. Il a son monde de bits, empli de 0 et 1. Par contre il peut (et ce n’est pas une obligation) ne rien avoir a faire du monde qui l’entoure (d’ou les vêtements décontractés entre autres).

    Les geek peuvent par exemple inventer leur langage comme par exemple le « L33T ». Donc pour finir:

    _|’q1|v|3 |*35 135 07qX(_) (_,)(_)1 53 |*23^/^/3^/7 |*0(_)2 )35 622X.

    Bye

    • gromitflash dit :

      Comment formuler ça en restant poli …

      Otaku et Nerd sont des concepts récents (milieu des années 90) qui vont de pair avec cette mode du geek. Un otaku n’est pas un geek, c’est un passionné d’anime. Certes il y a des points commun mais … ouais, nan.
      Un Nerd vit peut-être dans un monde en binaire mais … non plus.

      En fait ce que tu as du mal à comprendre c’est que cet article ne te dis pas « Ceci est un geek », plutôt « Si vous ne vous sentez pas proche de cette image, alors vous n’êtes pas un geek, vous pouvez maintenant retirer ce morceau geek de votre blog sous prétexte que vous exhiber des photos de votre nouvel IPad dont la communauté geek se moque depuis 6 mois ».
      Je n’écris nul part « Un geek est un gars ne vit que pour et par son ordinateur » parce que c’est un nerd, je n’ai parlé nul part d’anime alors on peut virer l’otaku.

      Derrière ça .. le 1337 23573 |_|N 14ng4g3 p0|_|2 f4123 p32d23 du 73mp5 Ça n’a jamais vraiment été un langage, juste une façon de faire chier le monde hein. Genre ya un mec qu’à bien résumé ça là : http://encyclopediadramatica.com/1337

      La définition du Larousse est totalement incomplète, si tu veux une vraie définition de geek, je te renvoie donc à Suck My Geek, excellent documentaire sur la culture geek qui te montrera que non, le petit fan d’anime qui joue à WoW et qui écrit des articles sur « olol² my 1P4d 15 1337 » n’est pas un geek.

      Sans vouloir être méchant ou faire de mauvais esprit.
      Et si t’es vraiment pas d’accord ben … dommage pour toi.

  • ambre dit :

    j’ai un compagnon geek…mais je le soigne ;) … il passe un temps fou devant son ordi, l’a monté lui-même (et le bidouille souvent), adore les jeux video et m’a converti à star wars…;) je suis obligée de le tirer par la main pour aller acheter des fringues potables… par contre, il n’a pas de blog et ne s’est mis que très récemment à facebook… mais moi, c’est sûr, je ne suis pas une geek!

  • edenlys dit :

    J’ai failli répondre, et puis en fait non, c’est trop petit, tu peux mieux faire.

  • Ly dit :

    Héhé je savais que je n’étais pas une geek, mais je fais(ais) des JDR et je suis tout à fait en accord avec ceci :

    Le geek joue aux jeux vidéo. Un jeu vidéo tourne sur SNES, Amiga, parfois sur Playstation, souvent sur N64. Il sait que des jeux comme FF6 n’existeront plus jamais. Il sait qu’un geek ne joue pas à WoW.

    Je ne jure que par le SNES et oui parfois playstation. Et surtout par FF6!! ;)

    Mais je hais Bladerunner.

  • […] d’un geek sur le monde, la vie, le reste, la réponse et la mode. Elles sont issues de mon précédent article sur le sujet et de diverses remarques que j’ai eu à ce […]

  • Laé dit :

    Moi je suis plutôt d’accord avec cette article. (parce qu’on voit des horreurs sur le sujet hein….)

    Après oui pour le coté j’apprends tout et n’importe quoi et je code ma calculette, je pencherai plus du coté Nerd.
    Pour jouer depuis des années, et faire du JdR, et connaître par coeur Star Wars, et là être à midi avec mon ordi dans le lit, mon coeur penche du coté geek, mais jamais je ne m’en autoqualifierai, (on n’est pas diiignes). Et pourtant mon copain qui dort à coté d’un bouquin sur le C et sa pile de MISC, et qui était si content que la dernière version de NetBSD soit sortie…je dirai qu’il est nerd…Et c’est moi qui ai du le trainer à la sortie de Starcraft….

    Chaque geek est différent, mais y’a une base commune : l’amour de la technologie et du « comment ça marche », et la curiosité.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Qu’est-ce que ceci ?

Vous lisez actuellement Geek. à Journal, deuxième partie..

Méta

%d blogueurs aiment cette page :